Historique de Promotress

2018

Certification ISO 9001 version 2015.

2011

Promotress est racheté par le Groupe Gauthier. Elle travaille en synergie avec les autres sociétés du groupe (Gauthier Fils, ATIPLAST) pour approvisionner de grandes marques du secteur automobile, de la papeterie, de la confection et du loisir créatif.

1999

Démarrage de l’activité plasturgie pour l’industrie automobile. Cette branche deviendra autonome en 2012 avec la création de la société ATIPLAST.

1991

Sous la direction de Christian Monnerie, toute l’activité de Promotress est transférée dans la zone industrielle d’Ambert, rue Marc Seguin, où se trouve toujours son siège actuel.

1973

Suite au rachat du matériel de l’entreprise Texel, la société est rebaptisée Promotress (Procédé Moderne de Tressage). La société compte alors 2 usines, aux Maix et à la Boissonie, toujours à La Forie.

1968

Au décés de Antoine Col, son fils Eugène lui succède, et la société reprend le nom des Établissements Eugène Col.

1950

Antoine Col succède à son père et poursuit l’activité de l’entreprise à La Forie, sous son nom propre (Établissements Antoine Col – Tresses et lacets).

1910

Eugène Col reprend un ancien moulin à la Forie, au lieu-dit des Maix, à proximité d’Ambert, où se trouvait l’atelier de son beau-père Jean-Claude Gauthier, moulinier en soie. Eugène Col y installe un parc de machines à tresser et se lance dans la production de tresses et lacets.